Les tiques, vecteurs de maladies graves

Photo d'une Tique accrochée au pelage d'un chien
Tique accrochée au pelage d'un chien

Comment  un chien attrape-t-il des tiques?

    Les chiens attrapent le plus souvent les tiques lors de promenades dans la forêt, les parcs, les herbes hautes ou tout simplement dans votre jardin. Elles piquent le chien pour se nourrir de son sang. Elles peuvent alors lui transmettre des agents pathogènes responsables d'infection graves dont la plus connue est la Piroplasmose.

Photo de Tique gorgée ou non de sang prélevé sur le chien
Tique gorgée ou non de sang prélevé sur le chien

Qu'est-ce qu'une tique?


Les tiques sont des acariens géants qui s’accrochent grâce à leur rostre (pièces buccales) sur les chiens (et parfois sur l’homme) pour se nourrir de leur sang, c’est ce qu’on appelle le « repas de sang .
Les tiques sont porteuses de virus et de bactéries pouvant causer des maladies graves et parfois mortelles. Elles ne peuvent transmettre ces microbes qu’après fixation sur le chien. Les virus peuvent être transmis en quelques minutes alors que les bactéries entre 12 et 72 heures.

Les tiques sont la deuxième source de transmission d’agents responsables de maladies aux humains après les moustiques, et sont la première source de transmission aux animaux. En Europe, les tiques ont été identifiées comme responsables d'au moins quinze maladies parmi lesquelles sept sont transmissibles à l’Homme. Ces infections comprennent notamment la maladie de Lyme et la méningo-encéphalite à tiques pour les humains et La piroplasmose (babésiose canine), la borréliose de Lyme et l’ehrlichiose parmi les maladies transmises aux chiens.

Si elles ne sont pas diagnostiquées et traitées rapidement, certaines de ces maladies peuvent être mortelles pour les chiens.

Des « suceurs de sang »
Les tiques qui intéressent la médecine humaine et animale en Europe font trois repas de sang durant toute leur existence : le premier à l’état de larve, le deuxième à l’état de nymphe et le dernier à l’état adulte.
Chacun de ces repas peut durer entre deux jours et deux semaines et permet à la tique de multiplier son poids par 100. 

Un risque toute l’année, même en hiver.
L’activité normale des tiques s’est modifiée. Leur période d’activité s’est étendue aux mois de février et mars. Les tiques restant actives plus longtemps, les risques d’infestation sont désormais présents toute l’année, même en hiver.

Heureusement, la place de plus en plus grande faite aux chiens dans notre vie de tous les jours s’est accompagnée d'une meilleure attention des propriétaires à leur santé.
Cela s’est traduit par une meilleure détection des microbes transmis par les tiques (notamment lors des consultations vétérinaires), et par la reconnaissance de la menace des maladies dues aux tiques.
Si elles ne sont pas diagnostiquées et traitées rapidement, certaines de ces maladies peuvent être mortelles pour les chiens. Pour éviter la transmission des agents pathogènes et la survenue de ces maladies graves , le moyen le plus efficace est d’empêcher l’attachement des tiques et / ou de les tuer le plus vite possible.
Les symptômes des maladies transmises par les tiques chez les chiens
Ils sont nombreux et rendent le diagnostic difficile.
  C’est notamment le cas avec la piroplasmose (babésiose canine), qualifiée de « malaria du chien ». Les principaux symptômes de cette maladie sont une grande fatigue, une forte fièvre, une perte d’appétit et une altération de la couleur des urines qui deviennent marron. La gravité de la maladie et son caractère potentiellement mortel rendent la prévention essentielle.

   La borréliose de Lyme provoquent des symptômes difficiles à repérer, parfois chroniques. Elle affecte le plus souvent les articulations des membres : l’animal boite, et présente des membres raides et douloureux. Les symptômes sont parfois accompagnés de fièvre et d’une perte d’appétit.

   Pour l’ehrlichiose, il existe une forme aiguë avec de la fièvre, un état léthargique, une anorexie, éventuellement des saignements, et une forme chronique avec une perte progressive de poids et un abattement.
 
Photo d'une pince à tiques retirant une tique
Pince à tiques

Comment protéger mon chien?

N’attendez pas d’observer des tiques dans le pelage de votre chien pour le traiter..
Afin de bien protéger votre chien tout au long de l’année, il est important de choisir un traitement doté d’une double action, qui empêche, d’une part, les tiques de se fixer sur votre chien pour prendre leur « repas de sang », et d’autre part qui élimine les tiques existantes.
Il existe plusieurs méthodes complémentaires.Il est donc conseiller de combiner l’ensemble de ces méthodes, de façon à garantir à votre chien la protection la plus efficace.


La première chose à faire est d’inspecter le pelage de votre chien après chaque promenade, de façon à retirer manuellement les tiques au plus tôt après leur fixation
Attention : retirer de force une tique c'est risquer de laisser la tête du parasite dans la peau de votre chien ce qui peut déclencher un abcès !

Comment enlever une tique?

Lorsque vous détectez une tique, il faut l’enlever. Pour cela, utilisez un crochet anti-tique adapté à la taille de l'insecte. Engagez-le à la base de la tique contre la peau en abordant le parasite par le côté jusqu’à ce qu’il soit maintenu. Soulevez ensuite légèrement le crochet et tournez comme avec un tournevis, la tique se détache d’elle-même après quelques tours.. La petite lésion restante sera désinfectée avec un peu de désinfectant classique.

Les antiparasitaires externes

Il faut ensuite protéger votre chien toute l’année dans les régions à tiques, au moyen d’un antiparasitaire externe actif contre les tiques (pipettes,colliers ou comprimés antiparasitaires). Mais attention, il ne faut pas attendre de voir des tiques pour traiter votre chien ! Pour limiter le risque au maximum, l’antiparasitaire externe choisi doit être utilisé en prévention, de façon à ce que la tique soit tuée avant d’avoir pu transmettre la piroplasmose.


Renseignez-vous aussi sur les lieux à risques en matière de tiques et évitez ces zones
 
Il existe aussi des vaccins canins contre certaines maladies transmises par les tiques (piroplasmose, maladie de Lyme) ; demandez conseil à votre vétérinaire.
Schéma explicatif pour ôter une tique avec une pince
Retirer une tique