La vaccination du chiot chihuahua

Photo d'un flacon de vaccins et de l'aiguille
Flacon de vaccins

Le calendrier de vaccination du chien

Télécharger
Protocole de vaccination des chiots
Classeur1 (1).xlsx
Feuille de calcul Microsoft Excel 8.2 KB

 La WSAVA ( association vétérinaire mondiale des animaux de compagnie) recommande de vacciner tous les chiots en « primo-vaccination » contre les maladies universelles que sont la maladie de Carré, la Parvovirose et l'Hépatite de Rubarth. Notez que dans les pays où la rage canine est endémique, la vaccination contre la rage est également considérée comme universelle, même lorsqu’elle n'est pas exigée par la loi. 

 

Les principes de bases de ces recommandations sont :

 

    -Tous les animaux devraient être vaccinés pour les maladies dites universelles, et pour réduire l’administration globale de vaccins, chaque animal ne devrait être vacciné pour les maladies à prévalence géographique locale que si c’est nécessaire. Les vaccins ne doivent pas être administrés inutilement.

 

    -Après la primo-vaccination et le rappel effectués à 12 mois sur les chiots , la fréquence d’administration des vaccins dits essentiels ne doit pas être supérieure à une base triennale (tous les 3 ans) car la durée de l'immunité (ou DOI) est reconnue pour s’étendre sur de nombreuses années, parfois même durant toute la vie de l'animal. Le WSAVA définit les vaccins contre les maladies dites universelles comme « vaccins essentiels », et les vaccins contre les maladies à prévalence locale (du fait de l’emplacement géographique, de l’environnement local ou des lieux habituels de vie des animaux) comme « vaccins non essentiels ».

 

    -Le WSAVA stipule que la fréquence d’administration des vaccins essentiels ne doit pas être supérieure à une base triennale. Beaucoup de praticiens interprètent ce point par une vaccination systématique tous les 3 ans, ce qui est une mauvaise interprétation. Si le chien est déjà protégé contre les trois maladies universelles, la revaccination n’apportera pas une immunité supplémentaire, et il n’est donc pas nécessaire de re-vacciner tous les 3 ans.

 

    - Le WSAVA encourage et recommande l'utilisation de tests de titrage des anticorps. Il s’agit de prélever un échantillon sanguin sur le chien qui permet de vérifier la présence d'anticorps. La présence d'anticorps contre les maladies universelles indique que le chien est protégé, et que l’administration de vaccins essentiels n'est pas nécessaire

Télécharger
Nouveau protocole de vaccination
L'association vétérinaire mondiale des animaux de compagnie: WSAVA a publié des recommandations récentes à l’attention des vétérinaires et des propriétaires de chien pour assurer une protection efficace des animaux contre les maladies infectieuses tout en réduisant le nombre de vaccins qui leur sont administrés régulièrement.
Nouveau protocole de vaccination.pdf
Document Adobe Acrobat 169.8 KB